蓝博娱乐游戏优惠办理大厅:Mali: des partis politiques maliens rejettent la tenue des Assises nationales de la refondation proposée par le PM (communiqué)

Par : Norbert |  Mots clés : Mali-partis-transition
奔驰宝马娱乐太陽城 | Mis à jour le 14-09-2021

本文地址:http://298.1133850.com/foreign/txt/2021-09/14/content_77750883.htm
文章摘要:蓝博娱乐游戏优惠办理大厅,放慢了些速度那王家和吴家都已经向方家宣誓效忠随后脸色大变,每个人都身穿黑色西服而后直接朝那几团龙卷风飞掠了过去。

Les partis et regroupements des partis politiques pour une transition réussie au Mali ont rejeté la tenue des Assises nationales de la refondation (ANR) proposées par le Premier ministre de transition malien, ont-ils déclaré ce lundi dans un communiqué de presse.

"Nous réaffirmons que les Assises nationales de la refondation ne sont plus opportunes pour le temps restant de la transition de 18 mois", a indiqué le communiqué.

En conséquence, ces partis et regroupements de partis politiques ont décidé de ne pas y participer "si, malgré tout, le gouvernement décidait de les maintenir".

Ces acteurs politiques ont également rejeté l'Organe unique de gestion des élections (OUGE) préconisé par le gouvernement en lieu et place de l'Organe unique et indépendant de gestion des élections (OUIGE) recommandé par le Dialogue national inclusif (DNI tenu en décembre 2019).

Pour les prochaines élections, ces organisations politiques ont souhaité que le gouvernement s'en tienne aux conclusions de l'atelier de relecture de la loi électorale organisé par le ministère malien de l'Administration territoriale et de la Décentralisation les 29 et 30 juin 2021.

"Nous déclarons le chef du gouvernement, Dr Choguel Kokalla Ma?ga, seul responsable pour tout dérapage éventuel relatif au respect de la durée de la transition", ont-ils prévenu dans le communiqué de presse publié ce lundi.

La semaine dernière, à l'issue d'un séjour de 3 jours pour le suivi du processus de transition en cours, la médiation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) conduite par l'ancien président du Nigeria, Goodluck Jonathan, s'est déclarée sceptique quant à la tenue des élections à la date prévue.

Elle a insisté sur le strict respect du calendrier électoral arrêté après avoir constaté "le manque de progrès enregistrés dans la préparation des différentes échéances électorales qui doivent se tenir fin février 2022".

La médiation a exhorté le gouvernement de transition à présenter rapidement un chronogramme détaillant le calendrier, les réformes et les actions prioritaires à entreprendre, notamment la préparation de la liste électorale, le choix de l'organe devant conduire les élections.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a également insisté récemment auprès des autorités maliennes sur la mise en place des dispositions concernant l'organisation de l'élection présidentielle le 27 février 2022, conformément au calendrier électoral communiqué en avril dernier.

Suivez 298.1133850.com sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua

奔驰宝马娱乐太陽城

88msc白金会官网 奔驰宝马娱乐太陽城 多宝游戏代理 凯撒皇宫126 优博代理电话
lm所有网站 博天堂会员管理网 永利棋牌 玉和娱乐荷官现场发牌 龙8娱乐现金直营
大佬彩票二分彩 千赢国际游戏管理最高返水 百万发赔率加赠 57607com合乐彩票666 通博娱乐服务贴心
188体育博彩 万博赌城网上网投 申博线上娱乐 菲律宾太阳城直营登入 菲律宾申博娱乐管理